Les Porsche Club Francorchamps Days 2018

mer 25 avril 2018
Par Max

Prenez quelques dizaines de Porsche "spéciales pistes" avec leur pilote et une pincée de météo estivale. Ajouter un "village" Porsche avec exposants et animations. Versez le tout dans un circuit au cœur des Ardennes belges et mélangez: vous obtiendrez l'édition 2018 des Porsche Club Francorchamps Days 2018.

C'est quoi les PCDF ?

Vers cette fin avril se tenaient les Porsche Club Francorchamps Days (ou PCFD pour les intimes) 2018. Le principe est simple: c'est la fête aux Porsche pendant 3 jours (vendredi samedi dimanche) sur le superbe circuit de Spa Francorchamps.

Au programme: roulage sur le circuit tout le week-end, ballade touristique le samedi, parade le dimanche ainsi que de nombreuses autres animations et expositions.

Comme c'était ma première à Spa et aux PCDF, je me suis contenté d'y aller en spectateur, histoire de "tâter" le terrain. Je n'ai pas été ruiné par l'entrée, car elle est gratuite si on s'y rend en Porsche (sinon, c'est 10 €).

Et qu'est-ce qu'on y fait ?

Ça commence par le parking

Si vous y allez en Porsche et qu'il reste de la place, vous pourrez vous garer dans le parking situé dans l'enceinte même du circuit. J'ai eu de la chance, il restait de la place dans le fond.

J'aurais eu moins de chance s'il restait de la place au début du parking, car le spectacle commence rien qu'en le traversant en admirant les véhicules déjà présents ;-)

La piste et l'ambiance "course"

L'attraction phare consiste évidemment dans les sessions de roulage. Trois catégories se partagent la piste à des moments différents: les touristes, les habitués et les fous du volant. Inutile de préciser que ce sont bien sûr les fous du volant qui assurent un spectacle décoiffant.

Et une fois les bolides lâchés sur la piste, on entre dans une autre dimension...

J'ignore si c'est dû au fait que cette partie de la piste soit dans une cuvette entourée de grands arbres, mais le bruit des moteurs poussés à fond qui résonne passant à seulement quelques mètres donne une ambiance du feu de Dieu ! C'est juste ahurissant ! L'expression "être au cœur de l'action" prend ici tout son sens.

Sans compter que les points de vue sont fort variés car, une fois dans l'enceinte du circuit, on a un accès libre à quasiment tout ce qui se trouve entre la ligne de départ et le raidillon (paddocks, la zone des stands, ...). Je craignait qu'on serait un peu les uns sur les autres, mais pas du tout: c'est vraiment très grand. Par contre, certaines infrastructures mériteraient bien un petit coup de peinture.

Du coup, il faut beaucoup marcher, monter et descendre les escaliers pour accéder à tous les postes d'observation intéressants. Pour donner une idée, les voitures vont plus vite pour faire un tour que moi à pieds pour me rendre du raidillon à la ligne de départ !

L'exposition

Autre attraction qui vaut le détour: l'exposition (installée dans une structure temporaire) de Porsche d'exception. Je ne sais pas si elle est présente chaque année, mais comme le montrent les photos, il y avait de magnifiques exemplaires qu'on pouvait approcher de très près. Une sorte de mini Essen ;-).

La Porsche 917

Voici par exemple l'extraordinaire Porsche 917. Produite entre 1969 et 1972, elle fut conçue pour gagner les 24H du Mans et a quasiment tout gagné.

A tel point que la FIA a changé les règlements pour l'exclure des courses européennes. Qu'à cela ne tienne, Porsche l'a inscrite aux courses se déroulant de l'autre côté de l'atlantique. Au début, avec ses 5L de cylindrée et ses 600 chevaux, elle était un peu juste face aux monstres américains de 800 chevaux.

Mais Porsche ne recule devant aucune difficulté, et lui a adjoint deux turbos (technologie avant-gardiste pour l'époque). Résultat: en maintenant sa "petite" cylindrée, elle faisait plus de 1100 chevaux. Et de nouveau, elle a tout gagné, et de nouveau, elle s'est faite expulser par des modifications de réglementations.

La Porsche 917 La Porsche 917

La Porsche 918

Après la 917 des années 70, voici la 918 Spyder de 2015. La première que j'ai eu l'occasion de voir "en vrai". C'est un véhicule hybride construit à 918 exemplaires qui développe 880 chevaux et 1280 Nm de couple ! Le tout, selon Porsche, en consommant moins de carburant qu'une petite citadine (je demande quand même à voir).

La Porsche 918 La Porsche 918

Le ravitaillement

Toutes ces émotions, ça creuse. Mais qu'est-ce qu'on y mange, à Spa ?

Pas grand chose de bon en réalité. Sauf si vous avez envie de payer des frites à prix d'or avec un coca tiède (4,5 € la ration + 3 € la boisson). Sinon, il existe un restaurant "VIP" où le coca sera sans doute servi frais, mais vu le prix des frites j'éviterais de prendre la truite saumonée et la farandole de mignardises en dessert ;-).

En réalité, le bon plan c'est de ne pas manger sur place et de quitter le circuit pour se rendre à l'extérieur: c'est bien meilleur et bien moins cher.

Et puis aussi, ça permet de se "poser" pendant un heure dans le calme, car, même si l'ambiance du circuit me manquait à peine rentré à la maison, les vroums vroums tonitruants finissent tout de même par fatiguer un peu.

Est-ce que ca vaut le déplacement ?

Peut-être est-ce dû à la magie de la "première fois", mais c'est tout bonnement spectaculaire ! Imaginez les GT3 et GT4 de Essen sur la piste en train de faire le spectacle, et vous commencerez à avoir une vague idée de ce que ça peut être...

Je terminerai en évoquant deux ou trois petites choses qui m'ont surpris:

  • L'immensité du circuit: je ne m'attendais pas à ce quoi ce soit aussi vaste. Quand on assiste à une course retransmise on ne réalise pas que ce circuit est vraiment très grand.
  • Le bruit et l'ambiance générale: on a beau le savoir et y être préparé, le vivre c'est bien autre chose.
  • La résistance des voitures: quand on voit (et entend) ce qu'ils font avec leur bolides et les contraintes infligées au moteur, à la boite, aux suspensions, etc.. on se dit quand même que chez Porsche, il savent construire des voitures.

Bref, je suis impatient d'y retourner l'année prochaine. Et pourquoi pas d'y participer plus "activement" ? Dans la catégorie "touristes", par exemple ;-)

Un parking fort bien garni Trois petites Boxster Spyder

La toute nouvelle 911 GT2RS

Dernières instructions avant de se lancer sur la piste Dernières instructions avant de se lancer sur la piste

L'arrivée aux combes

Le long de la ligne de départ Le long de la ligne de départ

Le freinage de la source Et après, on fonce !

Dans le raidillon La parade empruntant le raidillon