Des engins rares ou exceptionnels, d'autres au design ridicule ou improbable. Tout ça et plus encore rassemblés sous un même toit. Bienvenue à Essen !

Couverture le_techno_classica_essen_2023

Histoire de varier un peu les plaisirs, vous verrez un peu moins de Porsche et un peu plus de spécimens farfelus.

Porsche

Porsche, vous commencez à connaitre (et moi aussi). Donc, plutôt que de vous noyer de photos qu’on a déjà vu mille fois ici, je me limiterai à la 2.7 RS de 1973 (modèle “lightweight”), la Carrera GT et une authentique 962C.

L'arrière de la Carrera GT On ne voit pas grand chose du V10 même avec le capot ouvert. Notez la Jaguar XJ220 juste à côté L'avant de la Carrera GT Et son intérieur. Notez le levier de vitesse en bois tout proche du volant

Une authentique Carrera RS 2.7 en version "lightweight" Cette 962C est arrivée troisième aux 24H du Mans dans les années '80

(encore) L’année Mercedes

La quantité de Mercedes en tout genre était juste phénoménale. Il semblerait que la mode soit aux anciennes (voire très anciennes) ainsi qu’aux relativement modernes. Tous les goûts étaient représentés, y compris les plus douteux. Il manquait juste le pickup 6x6 aux pneus à tête de mort aperçu l’an dernier pour que la collection soit complète.

Une Mercedes SLS pour seulement 300.000 € La presque même mais avec du doré dans les jantes

Mercedes SLS AMG rouge (ça va plus vite) En jaune, c'est bien aussi. Ça change du gris

Deux 300 SL parmi les dizaines du salon Je ne suis décidément pas fan de ces couleurs mats et de leur aspect plastique

Cette Mercedes au capot interminable a été produite à seulement 75 exemplaires (Mercedes McLaren SLR Stirling Moss):

Un engin qui est censé rouler, mais qui est impraticable même pas temps sec

La version compétition de cette CLR s’est littéralement envolée au 24H du Mans en 1999:

La version route de la Mercedes volante

La vidéo du décollage de la Mercedes CLR. Le pilote, Marc Weber en est sorti miraculeusement indemne.

Flying mercedes

Les américaines

Moins nombreuses que l’année passée, mais quelques beaux spécimens tout de même.

Une authentique AC Cobra à un prix déraisonnable Notez les jantes de cette Ford GT: elles sont en carbone (légères mais irréparables même pour une simple griffe)

La Corvette C2 La superbe Corvette C3

Les fans de Fat & Furious apprécieront la Dodge Charger Une Dodge Charger en bleu

Une belle Mustang fastback à un prix complètement délirant L'inscription sur le côté indique la cylindrée en pouces cubes... Ce qui fait 4.7L Une très belle Mustang Mach 1 des années 70

Les italiennes

Très bien représentées comme à chaque fois, avec un peu de tout.

Une Alfa Romeo 8C cabrio (on dit Spyder). On distingue la même derrière en coupé rouge La seule Detomaso Pantera du salon que j'ai pu voir

La Ferrari 488 est vraiment très réussie Y compris vue de derrière

Je ne suis pas un spécialiste Ferrari, mais il me semble qu'il s'agit d'une 250 GT California Le dernier né de Maranello: le coupé hybride 296 à moteur V6 et turbo

Le monstre Aventador de Lamborghini: V12 atmosphérique et 750 cv L'hurracan est très bien aussi avec son V10 qui sonne incroyablement bien

L'exotisme italien avec une très belle Iso Griffo Une Maserati petite et légère. Ça change des Maserati d'aujourd'hui

Les anglaises

À part l’absence remarquée de Lotus, toutes les autres étaient présentes avec jaguar, Morgan, Aston Martin, McLaren et … MG car avant d’être chinoises et électriques, les MG était anglaises et thermiques (tout fout le camp ma petite dame).

Une très belle Aston Martin DB5 dans une couleur plutôt rare chez le constructeur

Une McLaren MP4 C12 de 2014. C'était la seule McLaren du salon Une McLaren MP4 C12 de 2014. C'était la seule McLaren du salon

Les ovnis

Comme à chaque fois, des engins insolites étaient à vendre pour les gens en mal d’exotisme.

On va commencer en douceur:

Une Audi Quattro des années 80 gonflées aux steroïdes J'ai grandi dans ce cube de métal. Le mien était vert pomme

La seule Toyota du salon. Il s'agit d'une Supra dans une couleur incroyablement triste Modèle tout-à-fait particulier de Maserati

Deux ancềtres:

Notez le système de propulsion, le frein et le klaxon à l'extérieur Voitue de riche aux matériaux nobles: bois (pour les jantes) et cuivre (pour tout le reste)

Avant de construire des voitures ultra banales, Škoda faisait ce genre de choses:

Une belle petite voiture sportive bien dessinée Dommage que Škoda ne fasse plus ce genre d'auto Cette Škoda Superb a des airs de char d'assaut

La palme d’or du mauvais goût ultime est attribué à cette horreur qui a été “électrifiée”:

Les couleurs vives ne me dérangent pas, mais là... Absolument immonde

Et finalement les machines les plus improbables:

Un autre exemple frappant que Renault a beaucoup de mal à réussir ses designs Le buggy bling-bling de capitaine licorne

L'ensemble est juste horrible. En cas de crevaison, le fun sera au rendez-vous Pas de gros Mercedes 6x6 mais une petite voiturette de golf à 6 roues

Non, il ne s'agit pas d'une voiturette de foire pour enfant Je n'ai pas noté le nom de cet engin, mais je crois qu'il peut naviguer sur l'eau

La Morgan Aero Max et son design que je qualifierais de "particulier" Je m'interroge sur l'utilité de ce ... truc. Un van pour pique-niquer avec style sur Mars ?

En guise de conclusion

Souvenez-vous, l’année passée c’était le grand retour du salon après 2 ans d’absence et je trouvais qu’il était moins bling-bling que d’habitude. Ça n’a pas vraiment changé (ce qui n’est pas plus mal) mais il y avait bien moins de “dingueries” que l’année passée. Pas de Bugatti moderne, pas de McLaren P1, pas de Ferrari Enzo ni de La Ferrari, une seule Jaguar XJ220 et seulement deux Porsche Carrera GT.

Faut-il comprendre qu’elles ont été toutes vendues entretemps ? Ou qu’il y a moins d’intérêts pour ce type de véhicule ? Aucune idée, mais j’espère sincèrement qu’elles reviendront vite, parce que les trucs exotiques c’est marrant, mais ça ne fait pas vraiment rêver.

Réponse dans un an.