J'ai testé pour vous la 944 - partie 1

ven 05 octobre 2018
Par Max

N'en déplaise à certains, Porsche ce n'est pas que la 911. Rassurez vous, je ne vous parlerai pas des Cayenne ou Macan, mais bien d'une vraie sportive qui a sauvé Porsche de la faillite dans les années 80. Dites bonjour aux PMA1.

Comme promis dans mes plans machiavéliques pour 2018, voici mon test de la Porsche 944.

Petit historique

Tout commença par la 928

Petit retour au début des années 70: le patron de Porsche est Ernst Fuhrmann et celui-ci estime que la 911, avec son moteur en porte-à-faux arrière refroidi par air est un archétype du passé. Selon lui (et les tendances de l'époque), les voitures du futur seront avec moteur à l'avant refroidi par eau.

Fuhrmann prévoit d'ailleurs dans son planning d'arrêter la production de la 911. Il estime qu'elle est arrivée à son potentiel maximum et qu'elle ne pourra plus évoluer. Bon, comme quoi, tout le monde peut se tromper...

Et voila donc Porsche qui commence en 1971 l'étude de la voiture "grand tourisme" du futur.

Le fruit de leur labeur est présenté officiellement 6 ans plus tard avec la Porsche 928. Il s'agit, comme prévu, d'une propulsion avec moteur V8 de 4,5L de 240 chevaux placé à l'avant et refroidi par eau. La boîte de vitesse est quant à elle placée à l'arrière.

A l'époque elle est unanimement reconnue comme en avance sur temps, notamment pour sa puissance et son confort.

La Porsche 928 GTS:2

La Porsche 928 GTS

Hélas, le succès commercial n'est pas vraiment au rendez-vous. En cause: son prix très élevé (plus cher que la 911) et les porschistes "purs et durs", ne connaissant jusque là que la 911 (et la 914 - hum), qui la boudent.

La 924

Parallèlement sort la 924, censée remplacer la 914 dans l'entrée de gamme Porsche. La 924 est une petite 928 architecturée de la même manière (propulsion à moteur avant refroidi par eau), mais avec une moitié de moteur: 4 cylindres en ligne de 2L faisant 125 chevaux.

La Porsche 924:2

La Porsche 924

Après plusieurs petites évolutions de moteur augmentant un peu la puissance, Porsche sort la 944 en 1982.

La 944

La 944 est issue des années de compétition de la 924, avec une carrosserie élargie et un moteur plus vif.

On peut voir la 944 comme une version body buildée (et de mon point de vue très nettement améliorée) de la 924 avec un moteur enfin digne d'une Porsche. Parce qu'avec les 125 chevaux (110 aux États-Unis) de la 924, il n'était pas rare de se faire "niquer" au feu rouge par des kéké en Golf GTI. Et quand on roule en Porsche, ça la fout mal.

La Porsche 944 Turbo:2

La Porsche 944 Turbo

A sa sortie en 1981, la Porsche 944 propose un moteur de 2,5L délivrant 163 chevaux. La version Turbo (photo ci-dessus) apparaît en 1985 et fait 220 chevaux. En 1988 la puissance de la turbo monte à 250 chevaux, alors que la puissance de la version atmosphérique culminera à 210 chevaux en 1991, dernière année de production de la 944.

Au total, ce n'est pas moins de 162.000 exemplaires de la 944 qui auront été vendus entre 1981 et 1991. A ajouter aux 150.000 exemplaires de 924 et les 61.000 de 928, on approche les 400.000 exemplaires en comptant l'itération ultime des PMA, la 968.

L'exemplaire du jour

Après cette (trop ?) longue introduction des PMA, voici l'interview de l'heureux propriétaire de l'exemplaire que je vous propose de découvrir. Il s'agit d'un superbe cabriolet rouge "Indien" de 1991 de 211 chevaux.

Salut et merci de nous faire le plaisir de découvrir ta 944 cabrio. Quand l'as-tu achetée ? Peux-tu nous décrire ta voiture et son historique en quelques mots ?

J'ai acheté la voiture en juin 2015.

La première immatriculation a été faite le 20/08/1991. La voiture est une des dernières 944 a être sortie des chaines de montage. Mais assemblée sur la nouvelle ligne de sa successeur, la 968. D'après les premiers tampons que j'ai pu voir sur le carnet d'entretien, elle aurait été achetée par un ingénieur Porsche et entretenue à Stuttgart pendant ses premières années. Jusqu'en 2005, elle a vécu en Allemagne. Elle est venue ensuite en Belgique. Des quelques photos que j'ai pu retrouver dans la pochette des papiers (après mon achat), la voiture a été accidentée. Une touchette à l'avant droit. Tout a bien été réparé. Et le moteur a été remplacé à 205000 km car 2 des 4 cylindres présentaient des rayures. La facture du moteur d'occasion indiquait un kilométrage de 145000 km. La voiture affiche fièrement ses 216000 km et donc 155000 km pour le moteur.

Pourquoi avoir choisi un cabriolet ?

J'ai la chance de déjà avoir une 911 type G de 1988. Je regardais toujours les annonces et je suis tombé sur ce cabriolet. Je ne connaissais pas très bien les PMA. Je savais juste qu'elles étaient fort décriées par les possesseurs de 911. Ceux qui ne jurent que par le moteur à l'arrière. Sa couleur rouge et ses jantes noires m'ont tapé dans l'œil.

La 944, est-ce une bonne candidate pour une première Porsche ?

Y a-t-il vraiment une bonne candidate ? Je pense que lorsqu'on ressent l'envie de se faire plaisir, il faut juste chercher ce qui colle le mieux à son budget. La 944 est malheureusement une voiture qui risque d'avoir eu des précédents propriétaires qui l'ont mal entretenue. Il faut donc être attentif et bien regardant sur certains points.

Quel est le prix moyen pour une PMA en bon état ?

Tout dépend du modèle et de son état. Ça commence à 1500 € (une 924 avec peu d'informations de suivi) jusque 50.000 € pour une 944 turbo cabriolet. Certains modèles plus rare peuvent monter encore plus haut. La 924 carrera GT par exemple.

La côte d'une 944 phase 2 se situe au alentour des 10.000 €. Si on choisit une 944 turbo, on sera plutôt dans les 20.000 € et plus. Une 944 S2, ça commence à 15.000 €.

A quoi faut-il être attentif lors de l'achat ? Ont-elles des "problèmes" connus ?

La corrosion et le suivi de la voiture sont les 2 choses auxquelles j'ai regardé quand j'ai acheté la mienne. Au niveau problème connu, il n'y en a pas vraiment. Il faut juste bien regarder les précautions constructeur pour la distribution.

Quels sont les éventuels soucis fréquemment rencontrés ?

Comme souvent pour des voitures plus anciennes, tout ce qui est contact électrique. Cela peut vite devenir galère. Le relais DME bien sûr. Dans mon cas, j'ai eu un problème d'inversion de fonctionnement de bouton pour ouvrir ou fermer la fenêtre passager. Après quelques recherches dans les schémas électriques, j'ai trouvé le problème: 2 fils avaient été inversés dans le bouton de commande.

Quel est le prix moyen des pièces ? Est-il semblable aux pièces de 911 ?

Ça reste une Porsche. Et donc les prix peuvent flamber pour certaines pièces. Certains joints pour la cabriolet notamment ne sont plus fabriqués. Il faut donc se rabattre sur le marché de l'occasion. Autre exemple: je m'étais renseigné pour refaire mon transaxe (N.D.L.R: c'est l'axe qui va du moteur à la boite qui est à l'arrière). Les roulements avec le temps sont usés et il faut les remplacer. Le garage indépendant m'a donné le prix: 7000 € hors main d'œuvre. Et plus échange standard.

Est-il possible de faire certaines opérations de maintenance soi-même ? Sinon, quel est l'ordre de grandeur du prix d'un entretien classique ?

Oui bien sûr on peut faire l'entretien soi-même. Il suffit juste de bien se renseigner avant. Généralement par le biais de forum, on trouve souvent réponses à nos questions. Un entretien type va dépendre de l'endroit où on le fait. Personnellement je ne suis jamais passé en CP (N.D.L.R: Centre Porsche). Huile + filtre à huile, il faut compter dans les 250 €.

Les 944 sont en général moins chers que les 911 de la même époque. D'après toi, qu'est-ce qui explique cela ? Est-ce justifié ?

La 911 a toujours été le haut de gamme chez Porsche. Quand la 944 est sortie, elle était plus vue comme l'entrée de gamme. Et elle l'est toujours restée.

Je crois que tu fais partie d'un forum PMA et vous organisez de temps à autre des sorties. Quelle est l'ambiance générale ? y a-t-il une différence avec les rencontres 911 ?

Oui je suis inscrit sur club944.net. Une section du forum est réservée aux sorties. Les membres y proposent différentes sorties pas forcément organisées par eux-mêmes. J'ai participé à plusieurs randos. Et j'ai eu l'occasion d'en organiser une avec un autre membre du forum. Tout s'est très bien passé. Très chouette découverte des autres membres du forum. Pas de chichi et pas de discussion de celui qui a la plus puissante ou celle avec le plus d'options. Sinon, cela fait 3 années de suite que je fais la ch'ti classic (N.D.L.R: voir le billet qui lui est consacré).

Et Oui, il y a bien une différence entre ceux roulant en PMA et en 911. On a souvent droit à des remarques du genre: "Les PMA c'est la Porsche du pauvre". Souvent ceux qui disent cela ne connaissent pas ou peu les PMA et n'ont jamais pu l'essayer. Possédant les 2, j'ai autant de plaisir à conduire l'une ou l'autre. Quand je suis au volant, j'ai la banane. 

Quels sont les "grosses" opérations que tu as effectuées sur ta voiture ? Quels sont tes projets en ce qui la concerne ?

J'ai commencé par faire faire la distribution + changement de tous les filtres et fluides. J'ai rencontré un problème avec ma boite de vitesse. Pour le moment je roule avec une boite de 944 turbo que j'ai eu à prêter à un ami, ma boite étant en réfection. Pour cet hiver, j'ai planifié le changement des disques de freins + plaquettes. Et l'autre gros chantier sera le changement des roulements du transaxe.

Voilà pour la première partie du billet consacré à la Porsche 944. Ne ratez pas la seconde partie qui comportera les photos et l'essai !


  1. PMA: Porsche à Moteur Avant". 

  2. Photo issue de Wikipedia