Ma première Porsche

Après avoir longtemps hésité, me voici l'heureux propriétaire d'une Porsche 911

20 avril 2017
Par Max
Cover image

Cela faisait un bout de temps que j'avais envie de m'offrir une voiture "sportive". Par voiture sportive, j'entends un véhicule performant qui sorte un peu de l'ordinaire (qu'on ne voit pas à tous les coins de rue) mais qui ne soit pas non plus trop tape à l'œil.

Premier candidat: la Ford Mustang

Au départ, mon choix s'orientait vers les Ford Mustang des années 60-70. En plus d'incarner parfaitement l'esprit des "Muscle Cars" américains, elles combinent d'autres avantages comme le prix d'achat (bien inférieur aux Chevrolet Corvette par exemple) ou le fait qu'elles ne soient pas introuvables sans être en même temps trop communes.

Sauf qu'en commençant à m'intéresser au sujet, je me suis rendu compte de plusieurs choses assez problématiques:

  • A cette époque (années 60-70), elles n'étaient pas importées en Europe. Les modèles proposés actuellement à la vente viennent donc de l'étranger (États-Unis la plupart du temps). Du coup, impossible de rencontrer l'ancien propriétaire, de tracer un quelconque historique, vérification du kilométrage difficile (voire impossible), etc...
  • Ces véhicules ont près de 50 ans pour certains, ce qui veut dire équipement de sécurité archaïque: pas de ceintures à l'arrière et parfois même pas à l'avant, pas d'appui tête, réservoir d'essence juste derrière les occupants...
  • Ce sont des voitures américaines faites pour les routes américaines. Autrement dit, ça ne tourne pas et ça ne freine pas.

Bref, ces différents éléments m'ont sérieusement refroidi et j'ai envisagé un certain temps les Mustang modernes. Problème: mis à part les Mustang neuves au moteur EcoBoost (bof), elles font entre 4000 et 5000 cm³ de cylindrée, ce qui est impayable en Belgique.

Second candidat: La Porsche 911

Et c'est à ce moment précis qu'un ami (déjà Porschiste) me dit "Et pourquoi t'essaierais pas Porsche ?". Il existe en effet des modèles de tous les âges et pour tous les budgets. Les cylindrées ne sont pas monstrueuses ni ridicules. Et puis les modèles anciens ont plutôt tous bien vieilli (à part peut-être la 914 que je n'aime pas).

Bref après réflexion, j'ai finalement jeté mon dévolu sur la 911 modèle 996. Je ne tenais pas spécialement à la 911: la Cayman me tentait aussi mais elle n'a que 2 places. Et quand on voit leur prix, faut quand même pas déconner... Une Audi tt qui joue dans la même catégorie dispose de 4 places.

Certains "puristes" reprochent pas mal de choses à la 996 comme par exemple:

  1. Les phares avant qui ne sont pas ronds (qui s'en préoccupe ?)
  2. Le refroidissement du moteur qui se fait par eau et non plus par air comme pour les "vraies" 911. Les puriste oublient souvent que c'était la seule solution pour permettre à Porsche de continuer à augmenter la puissance de ses modèles.
  3. Des problèmes de fiabilité. En réalité, le seul vrai problème vient d'un arbre intermédiaire qui peut casser n'importe quand et qui entraîne une casse moteur.

N'étant pas un puriste, je me moque des 2 premiers arguments. Le troisième est un peu plus gênant, mais les casses moteurs avérées restent assez rares.

Malgré sa mauvaise réputation, la 996 réunit plusieurs gros avantages:

  • Confort et équipement de sécurité modernes: ABS, freinage et direction assistée, airbag, clim, ...
  • Cylindrée de 3,4 L (pour la phase 1) pas trop élevée en atteignant tout de même le seuil psychologique de 300 chevaux :-).
  • Une des 911 les plus produites: il en résulte un grand choix sur le marché de l'occasion
  • La moins chère des 911

Et alors, ça valait le coup ?

Oui. Et bien plus que je ne l'aurai imaginé.

D'abord, rien que sur les trucs qui la rendent unique: moteur en porte-à-faux arrière, cylindres à plat, clé de contact à gauche, réservoir à l'avant... Au début ça déroute un peu.

Ensuite sur le plan de la conduite: le fait que le moteur soit à l'arrière lui confère un comportement routier tout à fait particulier. La sonorité du 6 cylindres, même refroidi par eau, est envoûtante et la montée dans les tours est exceptionnelle. Quelqu'un m'a dit un jour:

"Plus tu entends le bruit du moteur à l'accélération, plus t'as envie d'accélérer !"

C'est exactement ça...

La légende Porsche

Et puis il y a tout ce qui tourne autour de l'univers Porsche (histoire de la marque, courses, pilotes, ...). Et là, on se rend compte que Porsche c'est aussi une légende de la compétition automobile au palmarès édifiant. Depuis toujours la course est inscrite dans les gênes de la marque, que ce soit pour démontrer les performances des modèles de série ou pour expérimenter de nouvelles technologies avec les prototypes.

En guise de conclusion

Alors oui, ces voitures coûtent cher (achat, taxes, carburant etc...) et les risques financiers sont non négligeables (vol, accident, ...), même pour un véhicule qui ne sort que quand il fait beau. Mais le plaisir procuré par la conduite, les rassemblements de passionnés, l'histoire de la marque sont tels qu'on est prêt à prendre ces risques finalement vite oubliés quand on joue avec la pédale de droite ;-).

Et puis j'ai lu quelque part que

"la vie est trop courte pour conduire des voitures ennuyeuses"

Je suis entièrement d'accord.

Pour terminer en beauté, quelques images de la miss:

miss300_avant miss300_arriere