Ma deuxième Porsche

Me voilà l'heureux propriétaire de ma deuxième 911 !

21 avril 2021
Par Max
Cover image

Une belle 911 à vendre semblait toute triste dans son garage. Sa couleur et son regard implorant m’ont fait craqué…

Petite digression

Au cas où vous n’auriez pas remarqué le ton ironique du billet précédent, il s’agissait bien entendu d’une grosse farce de premier avril.

Je vous rassure, je n’ai pas été contacté par RS Magazine qui ignore très probablement jusqu’à mon existence. Et bien sûr, il n’y aura jamais de pub, d’accès premium ou autres conneries mercantiles du genre sur mon site: j’ai encore des principes. Mais revenons-en à nos moutons.

Le temps du changement

Comme vous le savez, j’ai possédé avec bonheur une 911 datant de l’an 2000 (type 996) pendant 5 ans. J’estimais que le temps était venu de varier les plaisirs et d’essayer autre chose.

Les candidats potentiels

Le cahier des charges était simple: je cherchais un véhicule sportif un peu atypique avec 4 places, une couleur vive et bien sûr un moteur 100% thermique. Pour le reste, pas d’exigence particulière.

Chez la concurrence

Je dois bien avouer que j’ai été tenté de faire des infidélités à Porsche.

Parmi les candidats, j’avais considéré sérieusement l’acquisition d’une Audi TT RS (2.5L turbo / 5 cylindres et jusqu’à 400 chevaux selon l’année), d’une Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio (V6 / 2.9L turbo et 510 chevaux) ou encore d’une BMW M2 (3.0L turbo / 6 cylindres et 370 chevaux).

Mais je suis finalement resté “à la maison”.

Chez Porsche

En sportive 4 places, c’est soit les PMA (Porsche à Moteur Avant - je sais, ça marche aussi avec Arrière), soit la 911.

Les PMA sont de très bonnes autos et elles ont plutôt bien vieilli (voir mon test de la 944), mais je préfère l’originalité de la 911.

Du côté des anciennes, la 993 m’avait tapé dans l’œil lors de la Ch’ti Classic en 2017, mais elle est à des niveaux de prix que je trouve déraisonnables comparée aux modernes qui sont tout de même (bien) plus confortables. Quant à la 964, je la trouve un peu moins jolie que la 993 et elle coûte autant voire plus.

Et pour les autres anciennes, plus la voiture est en bon état et prend de l’âge, plus elle est chère… Peut-être un jour, quand elles auront retrouvé un prix “normal” (si ça arrive). Ou pour un projet de restauration, mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour.

Du côté des modernes:

  • la 996 4S a un look terrible mais coûte le double d’une 996 normale et je ne suis pas sûr qu’au volant la différence me sautera aux yeux.
  • la 997 phase I, c’est un peu pareil: c’est une 996 avec juste des phares ronds à l’avant.
  • la 997 phase II est plus intéressante mais assez rare sur le marché de l’occasion.

And the winner is…

Si vous avez tout bien suivi, il ne reste plus que la 991.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire: la 991 est à mes yeux la 911 moderne la plus réussie. La 992 avec son arrière de Panzer est hors concours. Et puis la 991, du moins en phase I, est la dernière 911 dont le moteur n’est pas turbocompressé.

Celle sur laquelle j’ai jeté mon dévolu est donc une phase I disposant du moteur 3.4L de 350 chevaux. Sa configuration a fini de me convaincre:

  • Propulsion pure
  • Couleur vive
  • Échappement sport
  • Toit ouvrant pour bien entendre le son du dit échappement 😀
  • Jantes 20 pouces noires
  • Vitres arrière noires
  • Ceintures de sécurité couleur carrosserie
  • Le volant est un volant: pas une manette de Playstation à 36 boutons

La seule chose qui lui manque, c’est … une boite manuelle. Mais une 991 à boite manuelle en couleur vive est quasiment introuvable.

Je m’accommoderai donc de la fameuse boite séquentielle à double embrayage “PDK” (prononcez après moi: Porsche Doppelkupplungsgetriebe). Le changement de vitesse via les palettes au volant est diablement efficace, mais je trouve l’utilisation du levier bien plus fun (pousser ou tirer pour changer de rapport).

Et à quoi elle ressemble ?

Elle est magnifique bien sûr 😍.

Jugez plutôt:

Les vitres arrière sont noires Rouge et noir: le combo gagnant

Notez l'écusson Porsche au centre des jantes La double-double sortie d'échappement du plus bel effet 😀

Qui a dit que la 911 avait des phares ronds ? Le volant *sans* boutons mais avec ses palettes Raffinement ultime: la clé est en forme de 911. Et oui, c'est une vraie clé qu'on tourne pour mettre le contact Rouler en actionnant le levier pour changer de vitesse est particulièrement fun

Sur ce, je vous laisse admirer ces belles photos, moi je vais faire un tour 😋.