2018 est mort ! Vive 2019 !

Le mois de janvier est traditionnellement celui des bonnes résolutions. Cette année, je n'en ai pris qu'une: n'en prendre aucune.

29 janvier 2019
Par Max
Cover image

Si vous me lisez, vous savez peut-être que j'avais établi un programme bien chargé pour 2018. C'est maintenant l'heure du bilan.

Je ne reviendrai pas sur les deux "grands événements" auxquels j'ai participé l'année passée, je les ai décrits en détail dans mes précédents billets (Essen et les Spa Porsche Days). Vous connaissez déjà.

Ce que j'ai raté

En 2017, j'avais participé aux rassemblements Porsche de Honfleur et à la Ch'ti Classics à Hardelot. J'avais très envie de réitérer ça en 2018. Et bien c'est raté, je n'ai fait ni l'un ni l'autre.

Un lecteur m'avait suggéré de découvrir le salon InterClassics de Bruxelles qui se déroule en novembre. Malgré que j'avais la ferme intention de m'y rendre, je l'ai raté aussi. Comme quoi, on ne fait pas toujours ce qu'on veut ou ce qu'on a prévu...

Ce que je n'ai pas vu venir

Et c'est là que ça devient intéressant, car il y a quand même 2 ou 3 trucs tout aussi remarquables qu'inattendus qui se sont produits.

club911.net

Il s'agit d'un club de porschistes articulé autour d'un forum, comme il en existe d'autres sur Internet. L'idée du club est principalement d'organiser des sorties entres membres. Il existe plusieurs sections organisées par région et il y en a une pour la Belgique et le nord de la France.

Malgré son nom (club911), ils sont ouverts à tout porschiste (PMA, Cayman et Boxster bienvenus). Je les ai rejoints un peu par hasard en participant à une randonnée ouverte aux membres non cotisants.

Et ce fut une très belle découverte. La balade, bien sûr, qui nous a fait découvrir un parcours de plus de 250 km de routes sinueuses et vallonnées engoncées dans la vallée de la Lesse et de la Semois. Mais c'est surtout la rencontre des autres membres, accueillants et amicaux, qui a rendu cette découverte enrichissante.

C'était tellement bien que je suis devenu membre cotisant. Le tarif était de 60 €, ce qui est tout-à-fait raisonnable si on compare ça au prix de la Ch'ti Classics qui tourne autour de 90 € minimum. Cette année, j'ai bien sûr renouvelé ma cotisation même si elle est passée à 65 € (Eh oui ma bonne dame, tout augmente !).

La balade avec mon fils

Les hasards du calendrier ont fait que ma moitié ne pouvait pas m'accompagner lors d'une balade organisée par le club911. N'ayant pas envie de me retrouver seul, j'ai tenté de recruter un de mes enfants.

Il faut savoir que, pour une raison que j'ignore, mes fils ne sont pas très portés sur les voitures, ni sur les Porsche. Et que, comme tout parent de cette époque, j'ai du mal à rivaliser avec cette sal#%@!&^ de PlayStation. "Tu te rends compte papa, si je viens avec toi, je ne pourrai pas jouer..."

Je ne sais pas ce qui l'a finalement persuadé, mais mon fils cadet a accepté de m'accompagner pour faire le copilote.

On s'est donc retrouvé rien qu'à deux pendant une longue journée (ce qui assez rare), sans s'ennuyer une seconde. Il a apprécié être copilote et parcourir en Porsche les routes de l'Eifel. Anecdote qui l'a beaucoup amusé: alors que nous roulions en convoi au début de la balade, nous avons croisé une procession de vieux tracteurs. Quant à moi, j'ai adoré ce moment de complicité.

Pour une première sortie avec lui, c'est plutôt une franche réussite. Espérons que cela lui donne envie d'en faire d'autres ;-).

Le Kiwanis Porsche Event philanthropique à Huy

Sous ce nom a rallonge, se cache en réalité une bonne action. L'idée est de rassembler quelques dizaines de Porsche à Huy pour y faire des baptêmes Porsche. Les gens choisissent la Porsche dans laquelle ils seront passagers pour un tour d'environ 30 km. Chaque baptême coûte 20 € et l'intégralité des bénéfices sont versés à une association caritative qui construit des logements pour personnes handicapées.

Je dois bien admettre que lorsque je suis arrivé et que j'ai vu les autres Porsche, je me suis dit: "Mouais, je ne suis pas sûr d'avoir beaucoup de clients...". La 996 a beau être une 911, quand elle est garée à côté d'une 991 Targa ou GT3, il y a quand même une différence.

Et bien contre toute attente, j'ai "baptisé" 5 personnes, dont 3 personnes handicapées. Et ce sont elles qui m'ont procuré le plus de plaisir. Je m'explique. Ne côtoyant pas de personnes handicapées au quotidien, j'ignorais quelle serait leur réaction lorsque je "mettrai les gaz". Peut-être seraient-elles apeurées ou angoissées ?

Puis, j'ai compris que c'est moi qui était stressé. A chaque accélération franche, j'avais droit à des rires. Et plus ça allait, plus elles étaient enthousiastes ! J'ai même reçu des applaudissements !

Je ne m'attendais vraiment pas à ça. Ce fut mémorable et riche en émotions.

Les conclusions

  1. La première est évidente: ce sont les événements que je n'avais pas prévu qui m'ont marqué le plus. C'était peut-être dû au hasard, mais je crois que je vais tenter ma chance cette année en évitant d'élaborer de grands plans.
  2. A l'heure où il est de bon ton de détester la voiture, je puis affirmer que ce n'est pas en vélo que j'aurais pu vivre tous ces instants magiques.